cancer du sein

Cancer du Sein – Ce qu’il faut savoir sur cette maladie encore méconnu

Malgré son omniprésence et les nombreuses journées d’action et de prévention contre le cancer du sein, ce dernier est encore méconnu lorsque l’on cherche à entrer dans les détails de cette maladie. Si les cancers féminins sont très répandus, puisqu’1 femme sur 9 environ en est touchée au cours de sa vie, c’est bien celui du sein qui fait le plus de ravages. Malgré les progrès de la recherche, de la prévention et de la médecine, plus de 11000 femmes françaises en décèdent encore chaque année, pour environ 400 000 dans le monde.

Les différents types de cancer du sein

Le cancer du sein ne surgit pas sous n’importe quelle forme ou dans des conditions similaires. On ne sait pas encore exactement ce qui le déclenche, même si des facteurs clés ont été identifiés et que l’inflammation du sein en est le pivot.Certains sont dits « invasifs », c’est-à-dire que les cellules cancéreuses se propagent dans les tissus adjacents au canal mammaire, tandis que d’autres sont « non-invasifs », ce qui signifie qu’il ne se répand pas (encore) autour. Les médecins classent aussi les cancers du sein en fonction des tissus touchés : lobule mammaire, tissus adjacents ou canal mammaire. Le plus rare, mais aussi le plus violent, est le cancer inflammatoire du sein.

Quels sont les facteurs de risque de ce type de cancer ?

On peut en relever au moins trois :

  • les antécédents familiaux
  • l’âge, puisque plus de 75% des cancers surviennent après 50 ans, d’où un dépistage recommandé dès cet âge.
  • Les mauvaises habitudes de vie : le manque d’activité physique, l’alcool, le surpoids.

Surveiller et prévenir : anticiper le cancer du sein

Au départ, il est difficile de le repérer, car les symptômes peuvent être indolores. Les signes suivants doivent alerter et pousser à consulter :

  • une ou plusieurs grosseurs nouvelles, au niveau du sein mais aussi de l’aisselle
  • un écoulement ou saignement du mamelon
  • une modification de la taille du sein
  • une modification de la texture de la peau et des tissus
  • tout signe, changement ou douleur inexplicable au niveau du sein et de l’aisselle, en résumé.

Comment diagnostiquer un cancer du sein ?

Votre gynécologue et votre médecin généraliste peuvent vous diagnostiquer, à condition de bien procéder à des dépistages et examens réguliers (au moins une fois par an), voire vous placer sous surveillance mammographique plus poussée si vous réunissez plusieurs facteurs de risque. En France, le dépistage est gratuit et systématique depuis 2004, dès l’âge de 50 ans.

Peut-on soigner le cancer du sein ?

Cela dépend, comme tout cancer, du stade et de la violence de la maladie. Néanmoins, la médecine progresse de plus en plus, en particulier sur le plan de la chirurgie, qui sert à retirer la tumeur. La bonne nouvelle sur ce point est que de plus en plus de femmes parviennent à conserver leur sein suite à l’opération, ce qui peut alléger leur douleur psychologique de reconstruction.

D’autres techniques sont également utilisées ; l’hormonothérapie, mais aussi la tristement célèbre chimiothérapie, ainsi que la radiothérapie. C’est le médecin qui choisit le type de traitement le plus adapté.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *